J’ai testé… la nouvelle collection INVERSE

Comme je l’ai indiqué dans mes précédents articles, j’ai repris la course à pied. Le but est avant tout de me faire plaisir, avant de chercher à tout prix une performance. Mais la compétitrice que je suis a besoin de challenges pour rester motivée (non, le fameux « bikini challenge » n’a pas d’emprise sur moi!). Pour cela, j’ai décidé de tester une marque espagnole, qui s’est fait connaître en proposant des vêtements techniques abordables et personnalisables. De nombreux clubs de triathlon et d’athlétisme travaillent avec Inverse. 

Une tenue passe-partout pour toutes les saisons, une autre pour l’été : avec ça, me voilà parée pour courir sur les grands événements !

IMG_20180804_202358_781Commençons par les hauts. Le t-shirt et le débardeur ont tous deux été fabriqués avec le tissu Coolmax, qui est composé uniquement de polyester. Il n’y a aucun frottement pendant la course, et ce- que ce soit pendant les footings longs ou durant une séance de fractionné. Mieux encore, avec ce tissu, la pratique est quasi-idéale. Il ne retient pas la transpiration, et donne un côté assez aéré. Contrairement à certains t-shirts, on n’a pas l’impression d’être enfermés dans son t-shirt. Même constat avec la veste, à utiliser si la température se rafraîchit. En haute montagne à plus de 2000m d’altitude, elle n’est pas de trop. Mais là encore, alors que de visu on aurait tendance à croire qu’elle garde la chaleur et donc rend l’entraînement plus lourd, cette gamme propose une vraie aération du corps.

D’un point de vue plus esthétique, les couleurs rendent très bien et le stylisme choisi par la marque dénote un peu de ce qu’on a l’habitude de voir ! Pratique, confortable et joli : tout ce qu’il me fallait !

IMG_20180804_185402_929Pour les bas, je dispose donc d’un corsaire, et d’un cuissard, tous deux issus de la collection 2018. Ceux qui me connaissent savent que je ne suis d’ordinaire pas fan de ces modèles là, car étant assez complexée par mes jambes. Je partais du principe que c’était le genre de produits qui convenaient à une athlète affûtée. Force est de constater que je me suis trompée. Le corsaire comme le cuissard ne boudinent pas, et sont entièrement faits de lycra. Les élastiques permettent au vêtement de s’adapter à notre corps.

Tous deux sont confortables, et peuvent se porter en hiver comme en été. Là encore, ni le cuissard, ni le corsaire ne retiennent la transpiration. La couleur, grise, change un peu des couleurs flashys qu’on a l’habitude de voir ces derniers temps. Seul bémol peut-être pour ces bas : l’absence de poches, qui peuvent être pratiques par exemple pour les clefs de maison. Mais rien ne vous empêche de les mettre avec votre pochette de portable ! Et puis, qui garde ses clefs pour une séance de fractionné ? 😉

Publié par

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s