L’hydratation du sportif : Maurten, le nouveau venu

Vous avez sûrement repéré ce nouveau sponsor sur les tenues de l’équipe cycliste Cannondale Drapac, ou bien sur les images des plus grands marathons du monde, avec Mo Farah, ou encore Kenenisa Bekele. A l’heure où la quête du très haut-niveau passe par une hygiène de vie irréprochable, la question de l’hydratation apparaît comme primordiale.

J’ai ainsi pu me renseigner sur les produits de la compagnie Maurten, une firme suédoise, mais aussi les tester, en course à pied ou à vélo.

Dans un domaine où la simple évocation de boisson sportive nous fait penser à ces célèbres boissons bleues, Maurten est le petit nouveau du marché (création en 2015). Son slogan ? « Réinventer la boisson sportive ». Une annonce ambitieuse, mais réfléchie de la part de Marten Fryknas, l’un des cofondateurs de l’entreprise. Un scientifique, mais aussi un triathlète à ses heures perdues, qui a tenté d’améliorer ses performances grâce à un entraînement poussé… mais aussi une bonne nutrition. Qui passe forcément, par une bonne hydratation.

Pour les longs efforts, comme par exemple les marathons, ou encore les triathlons, il est indispensable de se ravitailler pour terminer l’épreuve. Il faut alors savoir bien doser, pour ne pas avoir de problèmes de digestion, qui peuvent entraver la performance. La révolution de Maurten passe dans la composition de ses produits : les glucides sont encapsulés dans des hydrogels.

IMG_6306
Finale des championnats du monde de 10 000m, à Londres.

La meilleure explication est celle du CEO de la marque, Olof Sköld, qui s’est livré dans une interview à Trimes : « Pendant l’activité, nos tripes fonctionnent mal avec les solutions trop riches en glucides (…) il est difficile de trouver des exemples de boissons sportives contenant plus de 7% de glucides. La science considère cette limite comme totalement impossible à repousser. C’est là que nous arrivons. Lorsque notre boisson rencontre l’environnement acide dans l’estomac, il crée instantanément un hydrogel, un matériau semblable à une gelée, qui encapsule les glucides. L’hydrogel fonctionne comme un moyen de transport vers l’intestin. Cette technologie nous a permis de développer une boisson sportive repoussant ce qui est tolérable soit 14% de glucides ».

C’est à dire que les nutriments sont emmenés plus facilement vers l’estomac et les intestins. La digestion est donc facilitée. L’hydrogel est de base très utilisé dans le domaine agroalimentaire. Mais la start-up suédoise est pionnière en la matière.

Une solution qui a déjà plu aux plus grands athlètes de l’histoire du demi-fond, comme Mo Farah, quadruple champion olympique du 5000 et du 10 000, ou encore Kenenisa Bekele, la légende éthiopienne. L’équipe cycliste Cannondale Drapac est également partenaire de la firme, une première dans le monde du vélo.

MON TEST DES BOISSONS MAURTEN

 

Je m’intéresse beaucoup à tout ce qui touche aux conditions de vie d’un sportif de haut-niveau, et plus récemment, à la nutrition. Alors forcément, j’étais assez intriguée par l’arrivée sur le marché de ce nouveau produit, assez accessible par le prix.

maurten1J’ai donc testé les deux types de sachet :

– Drink Mix 160

– Drink Mix 320

L’aspect de la poudre est très neutre, et peut donc interroger, surtout quand on est habitués aux couleurs flashy des autres boissons de compétition. Et puis dès les premières gorgées, j’ai été surprise par le goût, très neutre finalement, de ma mixture. Pas de boisson ultra-sucrée, ni salée. Ni bonne, ni dégoûtante, le résultat est tout simplement efficace.

Comme le confirme Olof Sköld, « les additifs tels que les colorants ou les ou les goûts/saveurs ajoutés ne vous permettront pas de durer plus longtemps sur le vélo ou en course à pied. Vous voulez avant tout de l’énergie ». Par exemple, si je bois l’ensemble de ma solution du Drink Mix 320, pour que les résultats soient frappants, je dois la diluer dans 500mL d’eau… Mais ensuite, je n’ai pas besoin de prendre de gels en supplément pendant l’épreuve, puisque j’aurais consommé assez de glucides.

Cette boisson peut servir en course, mais aussi à l’entraînement, pour s’assurer une bonne récupération. Il faut compter entre 39 et 45 euros pour une livraison de 18 ou 14 sachets. Amoureux et passionnés de nutrition sportive, je vous conseille d’aller faire un tour sur le site de la marque dont vous n’avez pas fini d’entendre parler…

Publié par

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s